Municipales 2020

La ville de tous les possibles

Roubaix

par FRANCK JAKUBEK
Publié le 13 décembre 2019 à 18:28

Des sourires, du plaisir, il y a avait comme un air de retrouvailles à la Draperie mercredi soir. « Unis pour Roubaix » a lancé sa campagne pour les municipales. Plus de 120 personnes ont participé à l’événement.

Une ambiance bon enfant, du sérieux aussi avec les annonces du gouvernement sur les retraites, et des habitants de tous les quartiers, de tous les âges. Dans une poêle, des beignets grésillent. « C’est une recette internationale » sourit l’une des cuisinières en roulant la pâte dans ses mains avant de la plonger dans l’huile. Chacun a amené de quoi se restaurer, se détendre, pour échanger en toute convivialité.

Le lieu, construit pour l’exposition universelle

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

MUNICIPALES 2020 Le rassemblement enfin !

Calais, sa plage, ses dentelles, ses anglais et son dragon... Ce serait la recette du bonheur pour Natacha Bouchart, maire (LR) de Calais. Si le dragon n’était pas tombé en panne. Ne soyons pas mesquins, il a repris du poil de la bête. Un coup de pompe et c’est reparti. Il (...)

CARGILL Quatre générations à l’usine

D’abord le grand-père, puis ses oncles et son père, maintenant deux de ses fils. Pour Jean-Luc Bultez, la cinquantaine, l’usine Cargill d’Haubourdin c’est aussi une histoire de famille. Il y est entré à son retour de l’armée. Après Lever, où il fait ses stages pendant sa formation, il fait un peu (...)

Halluin L’humain au coeur de la ville

La liste d’union de la gauche écologiste et solidaire a présenté ses candidats cette semaine. Plus de démocratie participative et aussi plus de clarté revendiquent les candidats. Pas question pour eux d’accepter d’être roulés dans la farine par des candidats issus de la majorité gouvernementale. La (...)

Cent ans en 2020 !

C’est dans une année bien particulière que nous entrons. Celle du centenaire du Parti communiste français. Passons sur les gloseurs comme le quotidien Le Monde, qui, dès janvier 2017,feignait la compassion avec cette phrase d’une rare élégance : « L’anniversaire risque d’être cruel » .

Il se fendait (...)

A la Une :

Lire aussi :