Lille

L’avenir et l’expérience en commun

MUNICIPALES 2020

Publié le 7 février 2020 à 13:11

Ni improvisation, ni hasard. Pour présenter la liste « Lille en Commun, Lille en confiance », rendez-vous était donné dans une petite salle bien éclairée dans la toute nouvelle mairie de quartier des Bois-Blancs, à deux pas de l’eau. Et face à EuraTechnologies, un fleuron des réussites lilloises, qui permet de rendre hommage au travail accompli par Pierre de Saintignon, disparu en 2019, le bras droit, fidèle parmi les fidèles, et à celui d’Akim Oural, Hellemmois d’origine, président du quartier des Bois-Blancs et promoteur du numérique.

« Lille en commun aujourd’hui c’est la préservation des communs urbains, c’est-à-dire de l’eau, de l’air, de l’environnement, de l’urbanisme, de l’architecture, puisque nous voulons avoir une ville collaborative et de co-construction de l’ensemble de nos projets, dévoile Martine Aubry pour présenter le nom choisi pour la liste, Lille en confiance, parce qu’à un moment où beaucoup se sentent vulnérables, où la peur est attisée par certains, nous, nous avons confiance dans les valeurs que nous portons tous, les valeurs de justice, de progrès, de liberté, et nous avons foi en l’avenir et ne comptez pas sur nous pour avoir des discours anxiogènes ou dénonciateurs. »

Le ton de la campagne est donné. Carré, clair, sans faux-semblants. Alors que la liste conduite par la maire socialiste voit revenir les communistes en son sein dès le premier tour [Cinq candidats présentés par le PCF sur la liste de Martine Aubry] tout en renouvelant plus de la moitié de l’équipe municipale mêlant compétences, expérience, avec a jeunesse - la cadette est une étudiante de 21 ans, Beverley Joliet (PS) - et l’envie de préparer l’avenir du territoire, au cœur de la métropole. Un gra

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

ROUBAIX Une femme pour regagner Roubaix à gauche

Le collectif « S’unir pour Roubaix » vient d’annoncer ses têtes de liste. Christiane Fonfroide (PC) en première position et Mehdi Massrour (PS), second sur la liste, ont été tous deux cooptés pour conduire la liste aux municipales en mars.

Et c’est donc une femme qui conduira la liste. (...)

Haubourdin 3 questions... à Nathalie Capy

Enseignante (jeune) retraitée, conseillère municipale d’opposition à Haubourdin (59), elle sera la tête de liste « Haubourdin plus humain ! » pour les élections municipales.

Dans le contexte actuel, quel dossier est prioritaire sur votre commune ?

Les urgences sont nombreuses. (...)

A la Une :

Lire aussi :