Municipales 2020. Entretien avec Hakim Khiter

Mettre un coup d’arrêt au libéralisme

RASSEMBLER POUR RECONSTRUIRE LA GAUCHE

par FRANCK JAKUBEK
Publié le 14 février 2020 à 17:28

Hakim Khiter est roubaisien et ingénieur en informatique. À 41 ans, il est co-coordinateur départemental et relais national Nord-Pas-de-Calais pour Génération.s. Il nous livre son cheminement et la volonté de rassemblement qui anime son mouvement. Avec des réussites diverses suivant les communes et des espoirs différents en fonction des territoires, mais la volonté ancrée de rapprocher, de renouer avec toute la gauche.

Génération.s est une jeune organisation. Qu’est-ce que vous représentez actuellement ?

Nous sommes une très jeune organisation. Après la présidentielle, Benoît Hamon a créé son mouvement, le mouvement du 1er juillet 2017 (M1717). Nous sommes issus de la décision qu’il a prise de fonder son propre parti.

Vous aviez voté pour lui ?

Exactement, j’ai voté pour lui dès les primaires. Comme Nozha El Kasmi, co-coordinatrice pour le Dunkerquois, nous avons démarré ensemble. Et nous restons fidèles aux principes de départ. Nous

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Municipales 2020 Une campagne pour les habitant(e)s

« Le seul sondage valable c’est le bulletin de vote des électeurs les 15 et 22 mars » assure sans détours Virginie Quenez. Pas impressionnée pour deux sous par les sondages mettant en tête la maire sortante, Natacha Bouchart (LR). Calaisienne, née dans une famille modeste, Virginie, avocate formée à (...)

Retraites La rue face au passage en force

La motion référendaire tentée le 17 février par le groupe Gauche démocrate et républicaine, à l’Assemblée nationale n’a pas recueilli le nombre de signataires suffisant. Dans l’immédiat, l’idée d’un référendum populaire sur la réforme des retraites ne peut s’appliquer. Mais les (...)

Loos Pour une ville humaine, pour une ville qui respire

La gauche et les écologistes partent ensemble à Loos-lez-Lille. Après un travail collaboratif et citoyen, notamment au cours d’ateliers thématiques dans les quartiers de la commune, le programme est quasiment finalisé avec des propositions ambitieuses visant à impulser une action municipale reposant (...)

Saint-Amand-les-Eaux Poursuivre le changement

À Saint-Amand, la culture fait la vigueur et la rigueur est dans la nature. Et les idées ne manquent pas à l’ombre de la Tour abbatiale. Le bilan d’Alain Bocquet, maire depuis 1995, ne rentrerait pas dans plusieurs volumes. Il a choisi de continuer les chantiers en (...)

Municipales 2020 3 questions à Michel Meurdesoif

Si vous êtes élu, quelle serait votre première décision ?

Je remettrais en service la piscine, fermée par le maire il y a un an et demi... Les habitants sont privés d’un équipement public sous prétexte d’économies. Bien sûr qu’une piscine représente un coût d’entretien mais c’est (...)

A la Une :

Lire aussi :