Tergnier au cœur de la bataille pour les municipales

par FRANCK JAKUBEK
Publié le 26 juillet 2019 à 14:04

A la rentrée de septembre, les communistes de l’Aisne vont se déployer sur leur territoire en vue de la campagne pour les élections municipales prévues dans le courant du premier semestre 2020. Avec une stratégie simple, mais claire : engager le fer là où des positions sont gagnables et renforcer partout où c’est possible. Avec le respect des particularités locales, et la prise en compte des résultats aux précédentes élections, surtout, au regard de ce qui s’est passé dans le département aux cantonales ou aux élections européennes. Le tout en travaillant avec le rassemblement citoyen le plus large possible à gauche.

Tergnier, 13000 habitants, est l’objectif principal de conquête fixé au niveau départemental par la fédération. Le PCF fait partie de l’exécutif mais n’est pas aux responsabilités. « Une partie de la majorité a rejoint les macronistes », déplore Aurélien Gall, secrétaire départemental. Du coup, les choses sont plus simples. Avec Michel Carreau, candidat aux législatives sur la circonscription en 2017, ils préparent une liste citoyenne avec toutes les bonnes volontés de la ville. Le PCF y avait alors son meilleur résultat. Le Rasse

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

A la Une :

Ascoval au régime de la douche écossaise

Les 270 salariés d’Ascoval, à Saint-Saulve, en sauront sans doute plus dès ce week-end. La chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Strasbourg a en effet convoqué, ce vendredi 21 juin, Ascoval et son repreneur British Steel ou plutôt, la holding qui est détenue par le (...)

Les Oliveaux Pourquoi tuer Kennedy ?

La tour n’est pas insalubre et les mesures de sécurité propre à ce type de construction sont respectées.

Pourquoi veulent-il abattre la tour Kennedy ? Le comité de défense (lire ci-des-sus) note que les visites de sécurité sont régulières et que les normes anti-incendie sont (...)

Lire aussi :