Droits réservés
Virginie Blondeau

L’éditrice qui défend la mémoire du Bassin minier

Publié le 14 janvier 2022 à 12:40

Tout est parti d’une thèse qu’elle a réalisée sur l’importance du témoignage vivant dans la transmission de la mémoire du Nord-Pas-de-Calais. Cela lui a permis de rencontrer Jean-Marie Minot et Didier Vivien. Le premier est un passionné et historien de l’ex-Bassin minier. Le second est maître de conférences en arts visuels et passionné d’archéologie industrielle. Tous deux ont invité Virginie Blondeau, qui souhaitait créer son entreprise, à les rejoindre. C’est ainsi que

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous