Covid-19

Une visite ministérielle à Dunkerque qui cache les réalités

par Philippe Allienne
Publié le 26 février 2021 à 10:22

« Pas de dernière chance ! » Tel est le message que voulait faire passer le ministre de la Santé, Olivier Véran, lors de sa visite à Dunkerque ce 24 février. Sur ce territoire, le taux d’incidence de contaminations à la Covid-19 a dépassé les 900 pour 100 000 habitants et l’arrivée du variant anglais y est pour beaucoup. Pour autant, le déplacement ministériel a-t-il réellement répondu aux attentes ?

Après le cas de Nice, voici donc venu celui de Dunkerque, en attendant peut-être la métropole lilloise dans les prochains
jours suite aux concertations qui auront lieu cette semaine, tel que l’a annoncé le Premier ministre lors de la conférence de presse du jeudi 25 février. 57 communes sont concernées par ce confinement localisé et limité au week-end, du vendredi soir au lundi matin. Cela représente plus de 250 000 habitants sur les dix-sept communes de la Communauté urbaine de Du

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous