© Alice Labro-Terrier
Métropole lilloise

La pénurie de logements et l’insalubrité perdurent dans les résidences du Crous

par Alice Labro-Terrier
Publié le 29 octobre 2021 à 12:28

« Je sentais que mon corps me brûlait. Je suis venue ici pour faire des études, pas pour faire la chasse aux araignées et aux cafards » témoigne devant le siège régional du Crous une étudiante ayant subi de nombreuses piqûres d’araignées alors qu’elle occupe un logement dans la résidence Boucher de Villeneuve d’Ascq.
Les Jeunes communistes du Nord avaient organisé un rassemblement ce mercredi 27 octobre pour soutenir le député Alain Bruneel qui avait rendez-vous avec le Crous au sujet de l’insalubrité et du manque criant de logements pour les étudiants.
« On est ici sur un taux de 6 % de logements Crous, alors que la moyenne nationale est de 10 % », déplore le député. Si d’ici

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous