Valenciennes

Indignation face à l’annonce brutale de la fermeture prochaine du CCAS

Publié le 15 octobre 2021 à 13:08

Nathalie Lorette, conseillère municipale communiste et membre du CA du CCAS, dénonce une décision « brutale et sans état d’âme du maire » de Valenciennes. Elle dénonce la « politique du fait accompli » mise en œuvre par Laurent Degallaix. Informée le 4 octobre lors d’une réunion de la fermeture du SAD et du SIAV au plus tard en septembre 2022, l’élue communiste dénonce l’absence de débat ou de vote, au conseil municipal comme au CA du CCAS, à propos de la fermeture d’un service public pourtant « indispensable ». « Avec une population vieillissante, nous avons plus que jamais besoin du service public pour permettre le maintien à domicile de nos aînés qui coûte bien moins cher que les établissements » rappelle-t-e

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous