Joseph Nurchi : La solidarité par-delà les mots

Publié le 9 octobre 2020 à 12:50

Mort brutalement d’une crise cardiaque, Joseph Nurchi était très apprécié pour son engagement envers les personnes en difficulté. Prêtre ouvrier entré en sacerdoce il y a vingt ans, il exerçait son ministère à Douchy-les-Mines. Proche de la cause des exilés, cet amoureux d’Aragon soutenait aussi les Gilets jaunes, accompagnait les familles en souffrance, défendait le combat des salariées de l’entreprise Onet, etc. Le maire de Douchy, Michel Véniat, venait de lui remettre la m

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous