Droits réservés
André Chassaigne

Et notre République alors ?

Publié le 9 avril 2021 à 16:57

Pas content du tout, le président du groupe Gauche démocrate et républicaine à l’Assemblée nationale. Intervenant devant l’hémicycle après la déclaration du chef du gouvernement sur la crise sanitaire (le 1er avril), il a ainsi apostrophé ce dernier : « Que faites-vous de notre République ? Cette convocation au lendemain des annonces du président de la République est la marque du mépris le plus absolu du monarque pour le Parlement et à l’endroit du peuple. Notre pays en est désormais réduit à se plier aux oukases d’un souverain. » Reprochant au gouvernement de décider seul depuis un an, il a démenti l’affirmation d’Emmanuel Macron, la veille, selon qui ses décisions et échecs sont le « fruit de choix collectifs, alors qu’ils sont celui d’un pilotage solitaire, d’erreurs d’appréciation et d’entêtements coupables ».

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous