© Jacques Kmieciak
Norbert Gilmez

Un centenaire toujours aussi déterminé

par JACQUES KMIECIAK
Publié le 3 septembre 2021 à 11:48

Il est la figure emblématique de la lutte pour la réhabilitation des mineurs licenciés lors de la grève de 1948. Lui-même congédié et emprisonné pour une prétendue entrave à la liberté du travail, Norbert Gilmez a fêté ses 100 ans le 24 août dernier à Bully-les-Mines où il réside. À l’origine de la loi de 2014 portant réparation du préjudice subi, Christiane Taubira, l’ex-ministre de la Justice, l’a appelé à cette occasion. Auteure d’un ouvrage sur ce conflit, la jo

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Mots clés :

Norbert Gilmez