Droits réservés
Menace d’expulsion

La sénatrice Cathy Apourceau-Poly soutient la famille Tizgha à Calais

par Justine Frémy
Publié le 29 juillet 2022 à 16:24

Miloud Tizgha, sa femme et leurs quatre enfants vivent aujourd’hui sous la menace d’une expulsion alors qu’une OQTF (obligation de quitter le territoire français) a été prononcée à leur encontre en octobre dernier. Installés à Calais depuis cinq ans, ils sont pourtant de l’avis de tous un « modèle d’intégration ». Le père a notamment travaillé pour la Ville de Calais et suivi une formation à l’Université de Lille 2 pour devenir médiateur et interprète. C’est un membre actif, tout comme s

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous