Photo d'illustration/Pixabay
Calais

Privés d’eau depuis des mois, les exilés écrivent à la maire

Publié le 7 mai 2021 à 12:46

Le 29 avril dernier, 272 exilés, avec le soutien de huit associations, ont envoyé une lettre à Natacha Bouchart pour exiger la mise en place d’un accès à l’eau. Selon eux, ce droit fondamental leur est tout bonnement refusé puisque, depuis le 17 décembre 2020, l’association La Vie active, mandatée par l’État, est contrainte par arrêté préfectoral d’arrêter les distributions d’eau sur des points fixes. Par conséquent, les 350 personnes vivant sur le site du

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous