© HRO
Calais

Une nouvelle « mise à l’abri » forcée des exilés constatée par les associations

Publié le 17 septembre 2021 à 14:31

Ce mardi, entre 6 h et 9 h du matin, sur le site de la friche Magnésia à Calais, environ 80 personnes (dont des familles avec des enfants) ont été « réveillées, sorties de leurs abris, encerclées et palpées par les forces de l’ordre pour être éloignées de force dans des bus de mise à l’abri » déplorent les associations d’aide aux migrants, qui rappellent dans un communiqué commun le caractère illégal des mises à l’abri réalisées de manière contraignante.

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous