Finances

Bocquet Président ?

par Franck Jakubek
Publié le 6 mars 2019 | Mise à jour le 8 mars 2019

Évaluer la fraude fiscale, comment faire ? Est-ce 80 à 100 milliards d’euros par an comme l’estime le syndicat Solidaires des finances publiques ou beaucoup moins ? Difficile vraiment d’être exact puisque, par nature, la fraude est cachée. Ensuite, comme le souligne le rapport sur l’évasion fiscale présenté en septembre 2018 par la députée Bénédicte Peyrol (LREM), parce que les dispositifs fiscaux existants sont multiples et variés.

Le ministre de l’Action et des comptes publics, Gérald Darmanin, a souhaité la mise en place d’un observatoire de la fraude fiscale. L’annonce en a été faite dès septembre 2018. Aujourd’hui sa mise en œuvre est retardée, selon un article du journal Les Echos du 4 mars, par la difficulté à trouver une personnalité susceptible d’en prendre la présidence.

Stopper la fraude

Vice-président de la commission des finances au Sénat, Eric Bocquet a sauté sur l’occasion pour présenter sa candidature, « à titre bénévole ». E

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Béthune-Beuvry Des moyens pour le centre hospitalier

Plus de 400 personnes se sont rassemblées devant le centre hospitalier de Béthune le 5 février à l’occasion de la journée de grève interprofessionnelle. Cet hôpital de proximité n’en finit pas de subir des logiques comptables mises en œuvre par l’Agence régionale de santé.

Après avoir subi en 2018 la (...)

A la Une :

Lire aussi :