Droits réservés
Gaspard Fontaine

Jugé pour avoir décroché le portrait d’Emmanuel Macron à Amiens

par Justine Frémy
Publié le 23 mars 2021 à 15:40

Mardi 23 mars, cet étudiant lillois de 19 ans sera jugé au tribunal de grande instance d’Amiens pour... avoir décroché le portrait présidentiel de la mairie d’Amiens, ville natale d’Emmanuel Macron, le 6 mars 2020. Pour ce geste de désobéissance civile, qui visait à dénoncer « l’inaction climatique et sociale » du gouvernement, il risque sept ans de prison et jusqu’à 100 000 euros d’amende (la valeur du portrait étant estimée à quelques dizaines d’euros seulement). « Elle est où l’égalité devant la loi quand moi, on me poursuit pour ce genre de vol mais qu’on ne traite pas la vraie délinquance dans notre pays, la délinquance économique et financière ? » s’indigne Gaspard. Un ra

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous