Affiche du film Agent X 27 (Dishonored en anglais) avec Marlene Dietrich. DR
Top Secret. Cinéma & Espionnage

Guerres secrètes et salles obscures

par ALPHONSE CUGIER
Publié le 20 janvier 2023 à 15:05

De Mata Hari à Edward Snowden via James Bond, des flopées d’espions ont nourri l’imaginaire des cinéastes et des spectateurs.

Deux cinéastes - Fritz Lang, qui a quitté l’Allemagne en 1933, et Alfred Hitchcock - ont donné ses lettres de noblesse aux thèmes de l’espionnage. Le premier qui avait signé en Allemagne les Mabuse et Les Espions apporte sa contribution à la lutte contre le nazisme avant Pearl Harbor : Chasse à l’homme (1941), des espions nazis traquent jusque dans le métro de Londres un chasseur qui a eu Hitler dans sa ligne de mire et Espions sur la Tamise (1944) qui dévoile les ramifications enchevêtrées et opaques des réseaux allemands en

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous