L’étoile Soulages, une centième année dans l’Espace

Pierre Soulages va bientôt entamer sa centième année. L'occasion d'un portrait-hommage, réalisé par son ami et admirateur Pierre Duterte.

par PIERRE DUTERTE
Publié le 9 décembre 2018 | Mise à jour le 11 décembre 2018

« Il peint encore ? »
- Oui.
« Mais à son âge c’est incroyable ! il va avoir cent ans et il peint encore ! »

Voilà ce que j’entends si souvent quand je parle de mes trois décennies d’amitié avec Pierre et Colette Soulages.
Ce n’est pas le fait que Pierre peigne encore qui est extraordinaire, car peindre reste pour lui un besoin vital. Ce qui est hors du commun à mes yeux, bien plus incroyable, c’est la volonté de chercher, d’avancer toujours sur ce chemin qu’il a « empreinté » dès 1946. 
C’est un parcours sur lequel il laisse ses empreintes, depuis qu’enfant il y

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

A la Une :

EUROPÉENNES Des candidats à l’écoute du terrain

« Depuis le meeting de Marseille, le 5 février, c’est mieux. Ça a donné la patate. Beaucoup de candidats ont retrouvé la pêche. » Ian Brossat, tête de la liste PCF aux élections européennes, mesure le bon accueil rencontré dans les médias et sur le terrain, à près de cent jours du scrutin. Il participait à (...)

Lire aussi :