Giorgio de Chirico

La Peinture métaphysique

par Alphonse Cugier
Publié le 6 novembre 2020 à 16:24

L’exposition concerne un moment de l’œuvre de Chirico, celle qui naît de la découverte à Munich en 1908 des tableaux de Böcklin (L’Île aux morts) et de Klinger, qui se poursuit à Paris (rencontre avec le marchand d’art Paul Guillaume et Apollinaire qui qualifie sa peinture « d’art intérieur et cérébral » et dont Chirico réalise un portrait prémonitoire, moulage avec des lunettes noires et au second plan son profil marqué d’une cible, le poète sera blessé à cet endro

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous