Musique

Skip The Use. Une renaissance survoltée

par Justine Frémy
Publié le 15 novembre 2019 à 19:03

Les nordistes de Skip The Use reviennent après trois années d’absence avec un nouvel album, Past & Future, passerelle entre hier et demain. Une entrée en matière brute, incandescente et toujours aussi libre.

Après une séparation de près de trois ans, disons plutôt un « break » pour reprendre leurs mots, le plus connu des groupes de rock originaires du Nord, revient en force avec ce nouvel album. Avec leur style éclectique inclassable mais résolument punk, Mat Bastard (chanteur) et Yan Stefani (guitariste) nous livrent ici un album profond et puissant. Le groupe a perdu quelques membres au passage, et recruté deux nouveaux, Enzo Gabert (batteur) et

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Citéphilo, « dire et faire »

Cette année, le festival de philosophie « au sens large » organisé par l’association Philolille dans les Hauts-de- France du 7 au 28 novembre interroge le lien entre « dire » et « faire ».

A la Une :

Lire aussi :