© Ugo Ponte/ONL
Retour sur le Lille Piano(s) festival

De Manuel de Falla à Claude Debussy, le soleil et la mer…

par PAUL K’ROS
Publié le 17 juin 2022 à 12:38

Couleurs et rythmes d’Espagne (mais pas que) étaient bien présents au rendez-vous de ce Lille Piano(s) festival 2022 dont on ne saurait conter ici par le menu les éclats multiples prodigués trois jours durant par 70 artistes, trois orchestres symphoniques au grand complet lors d’une quarantaine de concerts et récitals en divers lieux de la capitale des Flandres.
S’agissant des musiques espagnoles, qu’elles viennent tout droit d’Andalousie ou de Catalogne ou inspirées par elles,

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous