Mahjoub Ben Bella

Des rives de la Méditerranée au Nord solidaire

Publié le 19 juin 2020 à 17:11

Un ami très cher pétri d’humanisme et artiste lumineux vient de nous quitter.Quelle belle histoire que celle de Mahjoub Ben Bella, jeune étudiant algérien à l’école des Beaux-arts d’Oran quittant un jour de 1965 sa ville natale de Maghnia dans la wilaya de Tlemcen et débarquant à Tourcoing avec la fougue créatrice de ses 19 ans afin d’y poursuivre sa formation artistique. Un choix encouragé et facilité par Claude Vicente, son professeur, alors directeur de l’éco

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Abdelouahab Saoudi « Rien ne pourra affaiblir le Hirak »

Réalisateur radio en Algérie de 1979 à 1996, Abdelouahab Saoudi a été contraint de fuir son pays « Je ne voulais pas mourir de la main des criminels islamistes » dit-il. Arrivé en France, il va être bénévole pour le Secours populaire du Nord (dès 1997) avant d’en devenir salarié. Près un quart de siècle (...)

Aulnoye-Aymeries Robert Lacombled nous a quittés

Du cœur, il en avait pour l’ouvrage, pour partager, pour écouter. Le sien a pourtant cessé de battre dans la nuit du 1er au 2 juillet. Robert Lacombled est parti dans son sommeil avant d’atteindre ses 80 printemps. Il se sera battu jusqu’à son dernier souffle pour le bien collectif. Longtemps (...)

Les pompiers du Nord veulent plus de moyens

Cela ne saute peut-être pas aux yeux, mais les sapeurs-pompiers professionnels du Nord sont en grève depuis le 21 mai 2019. Il s’agit d’une « grève d’expression », comme dit Laurent Cauterman, délégué CGT, qui s’exprime à travers des inscriptions sur les véhicules et des calicots sur les casernes. (...)

A la Une :

Formule estivale L’été en Liberté

À compter du 10 juillet, votre hebdomadaire vous propose quatre pages estivales consacrées au tourisme régional en Hauts-de-France, au sport, à la lecture et, de manière plus générale, aux loisirs pour toutes et tous. Liberté Hebdo ne fait donc pas de cure d’amaigrissement et garde ses vingt pages. (...)

Lire aussi :