Danse

La mer intérieure qu’on voit danser

Publié le 24 décembre 2018

L’artiste flamande Lisbeth Gruwez, sortie de son « triptyque du corps extatique », change radicalement d’univers avec The Sea Within, qui était donné les 11 et 12 décembre à La Rose des Vents.

Lisbeth Gruwez est une chorégraphe et interprète belge connue pour ses soli puissants et émouvants. Avec The Sea Within, elle propose pour la première fois une pièce de groupe. C’est également la première fois qu’elle ne danse pas une de ses créations. The Sea Within, à l’affiche de La Rose de Vents les 11 et 12 décembre, est une pièce pour dix danseuses soigneusement sélectionnées pour leurs qualités d’interprètes.
Un tapis rose est installé sur le plateau, peut-être symbole d’une féminité, d’u

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Dominique Sarrazin, adieu la Verrière

Un pot de départ du fondateur du théâtre de la Verrière attire forcément la fratrie. Les amis de Dominique Sarrazin y étaient. Liberté Hebdo aussi.

Ils sont venus, ils sont tous là… Amis de longue date et nouveaux venus, les gens du métier et les spectateurs assidus, tous amoureux du théâtre et (...)

A la Une :

Lire aussi :