Les chroniques de JPM à La Chope

Rencontre avec Perrine Fovez, comédienne et metteuse en scène

Publié le 23 octobre 2020 à 16:59

Perrine et moi étions navrés devant le rideau de fer de La Chope. J’aurais aimé la présenter aux copains. Tans pis. On marcherait dans les rues désertes avec Günther qui, depuis quelques jours, avait repris son statut de laissez-passer après 21 h. En guise d’introduction, les premiers mots de Perrine furent : « Ce que je fais dans la vie, ce n’est pas pour rien », comme pour me dire avec pudeur que son parcours n’était en rien un hasard.
Comédienne et metteuse en scène, c’est en voyant 501 Blues de Bruno Lajara qu’elle a réelle

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Lire aussi :