© Haut et Court

À voir en salle cette semaine

par MICHELE LOTH
Publié le 1er juillet 2021 à 19:10

> Gagarine
Juin 1963, les images d’archives du Parti communiste montrent la liesse de la population d’Ivry-sur-Seine qui accueille Youri Gagarine venu inaugurer une cité HLM destinée au confort des familles populaires. Plus de cinquante ans plus tard, la cité HLM souffre d’un manque d’entretien. Ascenseur en panne, fissures et autres délabrements amènent à la décision de démolir la Cité. Les habitants que les cinéastes Fanny Liatard et Jérémy Trouilh ont rencontrés dans les semaines précédant la démolition sont partagés entre le soulagement de quitter une cité délabrée et la nostalgie des années heureuses qu’ils ont passées dans le quartier en famille et entre amis.
Si les habitants se résignent à accepter la démolition de leur immeuble, ce n’est pas le cas de Youri, un jeune habitant noir délaissé par sa famille qui imagine de nombreux stratagèmes pour rénover l’immeuble et qui s’évade en se créant une chambre de cosmonaute pour sauver son « vaisseau spatial ». Les seuls qui savent que Youri est resté dans l’immeuble sont son amie Diana, membre d’une communauté Rom, et Dali, petit revendeur de drogue qui n’a aucune attache.
Il ne faut pas en dire davantage pour garder les mystères d’un scénario et d’une mise en scène à la fois réaliste et onirique. Le film pose un regard attachant et positif sur des habitants de cité trop souvent méconnus. Tous les acteurs figurants et professionnels sont chaleureux. Difficile d’oublier l’utopiste Youri interprété par Alséni Bathily, un jeune homme rêveur qui symbolise la fraternité et le bien-être à vivre le bonheur dans la diversité. Un film original et bouleversant.

> Cruella
Ce film conte l’histoire de la jeune Estella qui se retrouve orpheline dans des conditions dramatiques et qui rêve de devenir créatrice de mode. Avec l’aide de ses deux complices Jasper et Horace, elle réussit à s’approcher de la Baroness, star de la création dans le milieu de la mode. La vérité sur ses origines va l’amener à devenir la diabolique « Cruella ».
Deux actrices performantes, Emma Stone et Emma Thompson, une histoire tortueuse avec des références aux 101 Dalmatiens, des seconds rôles spirituels et une mise en scène dynamique offrent au spectateur un divertissement bien mené.

Fête du cinéma
Du 30 juin au 4 juillet, c’est la fête du cinéma ! Toutes les séances sont proposées à un tarif unique de 4 euros dans tous les cinémas de France. Profitez-en !