Cette semaine dans les salles

Publié le 9 octobre 2020 à 17:13

> Kajillionaire

Old Dolio est une jeune femme qui a appris à voler ou escroquer à la demande de ses parents Theresa et Robert. Lors d’un voyage en avion destiné à arnaquer les autorités de l’aéroport, la famille rencontre Mélanie, une jeune femme extravertie désireuse de s’amuser aux côtés de personnes qu’elle trouve fantasques. Mélanie perçoit progressivement une atmosphère familiale délétère qui étouffe Old Dolio. Kajillionaire est un film aux multiples facettes réalisé

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Cinéma Christian Deloeuil s’en est allé

Christian Deloeuil, documentariste - chef opérateur né à Somain le 7 septembre 1949 nous a quittés. L’immense tristesse de voir un ami partir, nous laisse en mémoire une fidélité à son origine sociale et ses engagements, une œuvre enracinée dans la diversité des pratiques culturelles d’un territoire (...)

Cinéma À découvrir au cinéma cette semaine

> Le Feu sacré
Éric Guéret est un réalisateur de documentaires de société en France et dans le monde. Il filme au plus près et en immersion des hommes et des femmes qui vivent des drames sociaux comme ce fut le cas des salarié·es d’Ascoval dont il a suivi pendant plus d’un an les luttes pour sauver (...)

David Dufresne « Un pays qui se tient sage »

Sorti sur les écrans de cinéma le 30 septembre, « Un pays qui se tient sage » de David Dufresne tient son titre d’une phrase prononcée par un policier : « Voilà une classe qui se tient sage », à une classe de lycéens de Mantes-la-Jolie en décembre 2018. La vidéo, où l’on voit cette classe (...)

Cinéma La sélection cinéma de la semaine

> Les apparences Henri, chef d’orchestre de l’Opéra de Vienne et Eve, directrice de l’Institut français, appartiennent à une communauté d’expatriés qui vivent dans une certaine opulence et affichent leurs réussites sociales et personnelles. Dans ce milieu fermé, les apparences sont l’objet de (...)

Lire aussi :