À voir cette semaine

Des films ancrés dans la réalité

Publié le 4 septembre 2020 à 15:05

>Effacer l’historique
Marie, Bertrand et Christine vivent dans un lotissement d’une ville moyenne des Hauts-de- France. Ils se sont connus sur un rond-point durant les luttes menées par les « Gilets jaunes ». Leurs vies se sont précarisées en raison de lourdes difficultés personnelles et d’addictions à tous les réseaux du Gafa [1], promesses d’une solution à tous leurs problèmes, solutions qui s’avèrent plus virtuelles que réelles. Dans une comédie aux instants loufoques, Benoît Delépine et Gustave Ke

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Notes :

[1Acronyme qui désigne les quatre grandes entreprises américaines du numérique : Google, Amazon, Facebook, Apple.

Ces articles peuvent vous interesser :

Cinéma Deux films à ne pas manquer ce dimanche

> There will be blood (Le sang de la terre)
En 2008 étaient attribués l’Oscar et le Golden Globe du meilleur acteur à Daniel Day-Lewis pour la qualité de son interprétation dans There will be blood, un film réalisé par Paul Thomas Anderson, un réalisateur qui a enthousiasmé la très grande majorité des (...)

Musique Gaël Faye livre un nouvel album inspiré

Vous le connaissez peut-être pour son roman autobiographique, Petit pays, paru en 2016 et récemment adapté au cinéma par Éric Barbier. Il y racontait le génocide rwandais vu par les yeux d’un enfant né d’un père français et d’une mère rwandaise. Il renoue aujourd’hui avec ses premiers amours, la musique, en (...)

Littérature jeunesse Notre sélection de livres pour enfants

> Au bois dormant
Une fillette accompagnée de son chien entre dans la forêt et joue au marchand de sable, invitant les animaux soit à s’endormir jusqu’au lendemain (élan, faon, renard, lapin écureuil, pivert), soit à hiberner (ours, tortue) ou à migrer (colibri). Ayant souhaité bonne nuit, elle (...)

Cinéma C’était à voir en salle...

> Adieu les cons
Dans une interview concernant son dernier film, Adieu les cons, Albert Dupontel explique qu’il s’intéresse à ceux qui sont au bout de la chaîne des décisions politiques et économiques, les petites gens qui vivent un drame humain, des gens ordinaires en marge de la société en raison (...)

A la Une :

Bruaysis 18 mois d’inéligibilité pour Bernard Cailliau

En 2017, Bernard Cailliau imaginait succéder à son mentor Serge Janquin (PS), sur les bancs de l’Assemblée nationale. Trois ans plus tard, l’ancien maire de Labuissière rêvait d’accéder au fauteuil majoral de Bruay-La-Buissière. Par deux fois, Ludovic Pajot et le Rassemblement national ont réduit ses (...)

Lire aussi :