Des séances en salle, d’autres en plein air

par Michèle Loth
Publié le 25 juin 2019 à 16:48

Roxane,
qui rend gentiment et maladroitement hommage au monde rural, a deux
acteurs principaux : Raymond et sa poule (qui
donne le titre au film). Raymond, un éleveur
en difficulté, lit
Cyrano de Bergerac
aux poules
de son poulailler et s’invente ainsi un rôle d’acteur. Il le devient quand son élevage est
menacé et qu’il décide de faire le buzz sur
YouTube avec Roxane pour alerter l’opinion
publique sur le sort des petits agriculteurs.
Mélanie Auffret, petite-fille de paysans, réalise
un film généreux et inégal avec la participation sympathique de Guillaume de Tonquédec
et d’une poule star.

Un havre de paix.
Film réalisé par le cinéaste
israélien Yona Rozenkier. Trois frères se retrouvent dans le kibboutz pour l’enterrement de
leur père. Le plus jeune, Avishai, doit partir
comme soldat dans un conflit à la frontière
avec le Liban. Ses frères Itaï et Yoav s’expriment différemment concernant ce départ, le
premier soutient activement l’engagement de
Avishai alors que le second veut le convaincre
de ne pas partir. Les souvenirs d’enfance douloureux dont témoigne le testament laissé par
le père, la sourde violence entre les frères, l’enfermement dans le kibboutz et la guerre perçue par les alertes successives et par les informations données par les médias sont source de
tensions oppressantes. Yona Rozenkier filme et
interprète avec ses frères ce choix difficile
entre la volonté guerrière entretenue dans le
kibboutz et le désir de vivre en paix qui anime
Yoav.
Un havre de paix
est un film qui interroge et bouleverse.

Greta
est un thriller psychologique réalisé par
Neil Jordan qui met en scène une femme tissant une toile d’araignée autour de jeunes
femmes, lesquelles deviennent ses proies.
L’interprétation d’Isabelle Huppert dans un
rôle qu’elle maîtrise ne sauve pas totalement le
film dont la mise en scène et le scénario manquent d’envergure.