Douleur et Gloire

par Michèle Loth
Publié le 28 mai 2019 à 10:02

Épuisé par les douleurs d’un corps en souffrance, Salvador Mallo, célèbre cinéaste, a le sentiment qu’il a perdu son esprit créatif.Espérant maîtriser ses angoisses, Salvador se coupe du monde en s’isolant dans son appartement.

Quand il est invité par une cinémathèque pour la projection de son film « Sarbor », il doit rencontrer l’acteur du film Alberto Crespo, un acteur avec lequel il s’est fâché lors du tournage et qu’il n’a pas vu depuis 30 ans. Salvador se plonge alors avec émotion dans les souvenirs de sa carrière, de sa vie sentimentale et de son enfance avec sa mère. Les peurs et les moments de bonheurs nostalgiques d’un homme en proie aux doutes su

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Du ciné itinérant cet été dans la région

Pour vos soirées d’été, l’ARCI, association régionale des cinémas itinérants (CinéLigue Hauts-de-France, Ciné Rural 60 et fédérations MJC de l’Aisne et de la Somme) propose soixante-dix-huit séances de cinéma en plein air dans plus de soixante communes de la région, gratuites pour la plupart. Au programme, (...)

Des séances en salle, d’autres en plein air

Roxane, qui rend gentiment et maladroitement hommage au monde rural, a deux acteurs principaux : Raymond et sa poule (qui donne le titre au film). Raymond, un éleveur en difficulté, lit Cyrano de Bergerac aux poules de son poulailler et s’invente ainsi un rôle d’acteur. Il le (...)

Parasite Une gouffre féroce entre deux classes sociales

La Palme d’or délivrée au Festival de Cannes est parfois sujette à quelques polémiques mais cette année l’enthousiasme quasi unanime l’a emporté en faveur de Parasite , un film magistral et saisissant réalisé par le cinéaste sud-coréen Bong Joon Ho.

La famille Taek survit dans (...)

A la Une :

Les Oliveaux Pourquoi tuer Kennedy ?

La tour n’est pas insalubre et les mesures de sécurité propre à ce type de construction sont respectées.

Pourquoi veulent-il abattre la tour Kennedy ? Le comité de défense (lire ci-des-sus) note que les visites de sécurité sont régulières et que les normes anti-incendie sont (...)

Lire aussi :