La critique cinéma de la semaine

Publié le 11 septembre 2020 à 17:13

>Énorme

Les femmes auraient-elles inexorablement le désir d’enfanter ? Ce n’est pas ce qu’exprime Claire, pianiste virtuose qui voue sa vie à la musique. Détachée des contingences matérielles, elle laisse à son mari Frédéric une place dominante pour gérer son quotidien, un quotidien centré sur le couple qui ne veut ni ne peut accorder une place à un enfant. Confronté à une situation très particulière, Frédéric a une révélation, il veut être père et i

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Cinéma Deux films à ne pas manquer ce dimanche

> There will be blood (Le sang de la terre)
En 2008 étaient attribués l’Oscar et le Golden Globe du meilleur acteur à Daniel Day-Lewis pour la qualité de son interprétation dans There will be blood, un film réalisé par Paul Thomas Anderson, un réalisateur qui a enthousiasmé la très grande majorité des (...)

Philippe Allienne Ils n’oublient pas. Ne les oublions pas !

Dans un monde où le bluff et la diagonale du flou semblent les règles, la gestion de la crise sanitaire par le gouvernement voudrait nous faire perdre nos repères.
Et finalement, nous ne pensons plus qu’à cela. Quand pourra-t-on rouvrir nos commerces de proximité, quand pourrons-nous à nouveau (...)

Cinéma C’était à voir en salle...

> Adieu les cons
Dans une interview concernant son dernier film, Adieu les cons, Albert Dupontel explique qu’il s’intéresse à ceux qui sont au bout de la chaîne des décisions politiques et économiques, les petites gens qui vivent un drame humain, des gens ordinaires en marge de la société en raison (...)

A la Une :

Bruaysis 18 mois d’inéligibilité pour Bernard Cailliau

En 2017, Bernard Cailliau imaginait succéder à son mentor Serge Janquin (PS), sur les bancs de l’Assemblée nationale. Trois ans plus tard, l’ancien maire de Labuissière rêvait d’accéder au fauteuil majoral de Bruay-La-Buissière. Par deux fois, Ludovic Pajot et le Rassemblement national ont réduit ses (...)

Lire aussi :