À découvrir cette semaine

La propagande nazie dénoncée avec humour et émotion

CINEMA

par Michèle Loth
Publié le 7 février 2020 à 14:16

> Jojo rabbit

Pour évoquer l’impact de la propagande nazie sur les esprits des jeunes Allemands, le réalisateur Taika Waititi choisit deux voies complémentaires, celle du sarcasme humoristique et celle de l’émotion. L’humour est présent dans la représentation caricaturale d’Hitler qui hante le cerveau de Jojo, âgé de dix ans. Jojo rêve de devenir un homme « viril et courageux » pour défendre une Allemagne dont l’avenir serait mis en danger par de nombreux « ennemis » par

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Un fils C’était à voir au cinéma...

Un couple de classe moyenne en Tunisie profite d’un week-end pour se rendre avec leur fils Aziz dans le sud du pays. Fares, Meriem et Aziz chantent et rient dans la voiture en écoutant leur air préféré quand un groupe de terroristes s’attaque à des forces de police. Une balle perdue touche Aziz qui ne (...)

Des films qui interpellent l’opinion publique

> Cyrille, agriculteur, 30 ans, 20 vaches, du lait, du beurre et des dettes

Le cinéaste Rodolphe Marconi filme sa rencontre avec Cyrille, un agriculteur qui découvre la mer pour la première fois et qui accepte que le réalisateur partage son quotidien pendant quelques semaines.Cette rencontre donne (...)

La critique ciné de la semaine

> Le cas Richard Jewell

Richard Jewell est un homme tellement attaché à l’ordre qu’il outrepasse régulièrement ses droits dans les emplois qu’il occupe en tant que policier ou agent de sécurité. En juillet 1996, il est recruté pour assurer la sécurité aux Jeux olympiques qui se déroulent à Atlanta. (...)

Ne jamais oublier L’enfer, c’est les hommes

Pendant qu’Emmanuel Macron est à Jérusalem pour jouer la doublure de Jacques Chirac dans les lieux saints, il est bon de replacer l’horreur à sa juste hauteur. Le gouffre de la guerre, de la violence et de la haine est toujours prêt à s’ouvrir sous nos pieds. Retour sur l’horreur absolue du XXème (...)

Festival C’est-à-dire... et à entendre

Qu’ils soient pulsés, déclamés, swingués ou rappés les textes seront à l’honneur trois jours durant à La Rose des Vents lors de la première édition d’un festival, fort bien nommé DIRE, invitant à explorer la puissance des mots dits, capables tout aussi bien de (...)

A la Une :

Coronavirus Appel au don du sang

En ces temps de crise sanitaire sans précédent, nos concitoyens malades ont toujours besoin de vos dons du sang. Malgré le confinement mis en place, les Français sont autorisés à se rendre dans l’Établissement français du sang (EFS) le plus proche de son domicile pour y donner son sang (sous réserve (...)

Coronavirus Soutenez les personnels de santé

Pour faire face à cette épidémie sans précédent, les personnels soignants, déjà éprouvés par des conditions de travail difficiles et des moyens insuffisants, sont en première ligne pour nous soigner et nous protéger. Ce sont aussi les premiers à être infectés par la maladie.

Afin de les remercier et leur (...)

Lire aussi :