Parmi les films en salle

Publié le 31 mai 2019 à 13:56

Le jeune Ahmed.
Luc et JP Dardenne
décryptent la manière dont un jeune musulman âgé de treize ans se radicalise et s’enferme dans des certitudes religieuses qui le
rendent inaccessible à ses proches. En observant Ahmed qui se livre à des gestes rituels et
qui s’impose de nombreux interdits, les réalisateurs filment l’intériorité du jeune garçon et
son obsession à combattre ceux qu’ils considèrent comme
« impies »
, un enfermement
inquiétant à l’âge où il pourrait découvrir les
sentiments amoureux et l’éveil à la sexualité.
Idir Ben Addi interprète le rôle de Ahmed
dans une réalisation sobre au contenu à la
fois humaniste et angoissant, une mise en
scène récompensée à Cannes.

Sibyl,
psychanalyste, abandonne sa patiente pour retrouver le plaisir d’écrire des
romans. Margot, une jeune femme en
détresse sentimentale, insiste pour être reçue
en consultation. Sibyl accepte de la rencontrer et enregistre secrètement les séances de
psychanalyse qui alimenteront son futur
roman. Justine Triet a réalisé un film troublant sur la manipulation qu’exercent les
deux femmes à l’égard l’une de l’autre dans
une relation où s’entrecroisent le passé et le
présent. L’affiche du film est révélatrice de
cette dualité inquiétante qui donne un beau
rôle à deux actrices, Virginie Efira et Adèle
Exarchopoulos.

Le 5 Juin
sort sur les écrans
Parasite
réalisé
par Bong-Joon-go, un film sur le fossé qui se
creuse entre riches et pauvres en Corée du
sud. Palme d’or à Cannes.