© Eric Dumont / Les films VELVET

Un aperçu des films remarqués à Cannes

par MICHELE LOTH
Publié le 3 juin 2022 à 13:22 Mise à jour le 2 juin 2022

Parallèlement au film de Ruben Östlund, Triangle of Sadness (Sans filtre), qui a reçu la Palme d’or, le jury a porté une attention particulière à plusieurs réalisations parmi lesquelles :

  • Close du réalisateur belge Lukas Dhont ovationné par le public à Cannes et récompensé du Grand Prix. Le cinéaste pose un regard sur l’adolescence tourmenté de deux jeunes garçons, Léo et Rémi, dont le rapprochement fusionnel suscite des rumeurs auprès de leurs camarades, des rumeurs qui ne sont pas sans conséquences pour

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous