Trois expositions à Labanque

L’art nigérian s’expose dans une installation riche en nuances et en sensibilité

Publié le 13 mars 2020 à 18:40

Labanque tire son nom de la fonction première de ce bâtiment,
construit en 1910 à Béthune, pour
répondre aux besoins financiers et
monétaires de la région alors en pleine
essor. C’est, depuis 2007, un centre de production et de diffusion d’arts visuels.
Elle accueille, jusqu’au 28 juin, l’exposition
« Layers » qui allie le plaisir des yeux à la
découverte de l’art nigérian. L’ancien hall
d’accueil du rez-de-chaussée est consacré à
une rétrospective allant

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Industrie Bridgestone : les élus réagissent

Pour Cathy Apourceau-Poly, sénatrice PCF du Pas-de-Calais
« La fermeture de Bridgestone serait un pur scandale ! »
« Les syndicalistes de l’usine me confirment ce que je pressentais : la multinationale japonaise Bridgestone vient d’annoncer la fermeture du site béthunois en avril (...)

Lire aussi :