Droits réservés
« Bestiarium » et « C’est pas dans ma nature » à la Piscine de Roubaix

Apparitions imprévisibles dont la matière est l’homme

par ALPHONSE CUGIER
Publié le 3 mai 2022 à 17:24

L’œuvre polymorphe du sculpteur Johan Creten articule, interroge et met en lumière ce qui, à travers ses terres cuites émaillées, se noue entre l’animal, l’individu, la société, le monde et son histoire.

« C’est dans ma nature » est une série de 61 tablettes en grès émaillé sculptées représentant des figures humaines tourmentées, aux corps meurtris, menacées de destruction. Un univers sans repos bloqué dans des attitudes de violence ou de douleur muette, à la limite de l’insoutenable. Immense est l’angoisse qui en sourd, hantise de ce qui a été, de ce qui est et de ce qui sera. Quant aux animaux, ce sont surtout les insectes qui prolifèrent (abeilles, mouches, papillons, fourmis, mantes religi

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous