Tree of liberty (Queen Califia), 2001, polyester peint, feuille d’or, 48 x 50 x 54 cm. Copyright Niki Charitable Art Foundation
Niki de Saint Phalle, les années 1980 et 1990

L’art en liberté, figures de lumière et parti pris de la vie

par ALPHONSE CUGIER
Publié le 21 octobre 2022 à 14:10

Si l’exposition Niki de Saint Phalle nous ravit par sa somptueuse abondance, le catalogue en rend compte d’une manière à la fois riche, claire et suggestive.

Monumentalité, mise en scène festive, indépendance, revendication féministe, engagements politiques et sociaux caractérisent l’œuvre prolifique de Niki de Saint Phalle (1930-2002), artiste qui a couvert tous les champs de l’art : peinture, gravure, sculpture, cinéma, performance, mobilier, objets, livres, autobiographie.
Ses Nanas, Vénus bien enveloppées, imposantes, lumineuses et aériennes, continuent de susciter l’enthousiasme du public. Elle les a réalisées dans les années 196

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous