Des ateliers d’écriture pour les 100 ans du PCF

Publié le 16 octobre 2020 à 15:43

Dans le cadre du centenaire du Parti communiste français, le collectif Culture de la Fédération du Nord a mis en place des ateliers d’écriture. Ils ont démarré en octobre et dureront jusqu’en mai 2021 avec une restitution prévue en juin. Liberté Hebdo, partenaire de l’opération, publiera régulièrement une chronique autour de ces travaux dans ses pages Arts et Culture. Voici la première.

« Notre héritage n’est précédé d’aucun testament » a dit le poète René Char. Pour les 100 ans du Parti communiste français, toujours animés de l’ambition d’un monde débarrassé des rapports de domination, un « au-delà du capitalisme », fiers de l’engagement de ceux qui nous ont précédés, nous voulons avec ces ateliers montrer le Parti communiste vivant, ancré dans l’actualité, la vie, cette vie que nous voulons toujours changer...
Le premier atelier d’écriture a eu lieu à Roubaix, à l’Espace Paul-Éluard. D’autres ateliers suivr

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Carambar Le déménagement qui ne passe pas

En fait de simple déménagement, les 114 salariés de l’usine Carambar&Co, à Marcq- en-Barœul, font les frais d’un PSE. Ils ne s’en laissent pas conter.
Vendredi 20 et lundi 23 novembre, l’usine Carambar&Co de Marcq- en-Baroeul était en grève à 100 %. Les salariés avaient appris, le 12 (...)

PCF Il faut sortir Vallourec des griffes de la finance

Le député du Nord, Fabien Roussel, a réagi dans un communiqué sur le plan, de suppressions d’emplois annoncé chez Vallourec et les conséquences pour les sites des Hauts-de-France.
« Encore un coup de massue pour les salariés de Vallourec et pour notre industrie ! Le fabricant français de tubes (...)

Julien Quennesson, maire de Somain Service très volontaire

C’était l’une des bonnes nouvelles au soir du 28 juin 2020 : la ville de Somain demeure le gros bastion du Douaisis administré par un maire communiste. La liste d’union (PCF-PS-société civile) menée par Julien Quennesson est parvenue en tête. Mais pour la majorité municipale, le travail et les (...)

Littérature Laurent Petitmangin, romancier social et sensible

Ce qu’il faut de nuit de Laurent Petitmangin fait parler un père dans une Lorraine oubliée et frappée de plein fouet par une crise qui dure depuis deux générations.
Ce qu’il faut de nuit est le premier roman de Laurent Petitmangin, 55 ans, et nouveau venu sur la scène littéraire. Avant même sa (...)

Lire aussi :