Le 19ème Salon du livre d’Arras... en ligne

Dès le 1er mai, prenez rendez-vous pour le monde d’après

Publié le 10 avril 2020 à 12:36

Les places d’Arras ne résonneront pas cette année des débats et rencontres qui font le bonheur du monde littéraire, du polar et de la critique sociale. À défaut de battre le pavé de la contestation, ce 19ème salon aura quand même lieu... sur internet. Une innovation originale, en attendant le déconfinement. Et l’occasion d’en profiter pour lire.

Les auteurs sont déçus, mais pas qu’eux. Le rendez-vous annuel est un vrai prétexte à des retrouvailles chaleureuses. Les Arrageois et toute la région ne boudent pas leur plaisir de croiser aux terrasses ensoleillées les grands noms du polar et du roman noir ou de la BD. Cette année, le Covid-19 vole la vedette à tous. Et prive les 50 000 visiteurs attendus des surprises que leur avait concoctées l’association Colères du présent pour la 19ème édition.

Mais ces contraintes tech

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Littérature Les coups de cœur de Violaine Vanoyeke

Quelle belle et exemplaire épopée que celle du couple Paul et Line Callens, rejoint par le frère de Paul, « Monsieur Jean », qui retrace l’achat, l’extension et la modernisation de la librairie Le Furet du Nord. Née à Lille, cette petite librairie de 1920 a été rachetée par Paul Callens en 1950. De 20 (...)

Témoignage Dépistage : entre principes et réalité

Une lectrice atteinte du Covid-19 nous a fait part de son désarroi face à la difficulté de se faire dépister, en plein cœur de la métropole lilloise, au milieu du mois de mai. Elle nous explique pourquoi elle a finalement dû y renoncer, malgré l’importance des tests pour endiguer l’épidémie alors que le (...)

Charlotte Rots Deux semaines de grève de la faim

Pendant deux semaines à Dunkerque, Charlotte Rots a fait une grève de la faim afin de sensibiliser nos contemporains sur notre avidité et la façon dont nous nous servons de la planète. Charlotte Rots, militante féministe, soutenue notamment par Attac, combat le modèle imposé de la société de (...)

Ô mon scrutin ! (air connu)

C’est le plus beau des scrutins. Le Conseil d’État a néanmoins demandé lundi au Conseil constitutionnel de se pencher sur son cas via une question prioritaire de constitutionnalité - dire QPC pour faire court et instruit -. La loi d’urgence du 23 mars qui assume le premier tour et engage sur le report (...)

A la Une :

Déconfinement Comment bien porter un masque ?

Le port du masque est désormais obligatoire dans certains lieux publics, notamment dans les transports, mais aussi dans les magasins, chez le médecin, sur le lieu de travail, etc. Voici comment bien porter un masque pour se protéger et protéger les autres.
Comment porter un masque chirurgical en (...)

Lire aussi :