Du plomb dans l’aile

par PIERRE GAUYAT
Publié le 15 octobre 2021 à 13:21

Les éditions Joëlle Losfeld poursuivent leur patient travail de redécouverte de l’œuvre de Jean Meckert avec la publication de La Ville de plomb, qui n’est pas le plus connu de ses romans. Et pour cause, paru en 1949 dans la collection blanche de Gallimard, il n’a jamais été réédité depuis. Il rejoint ainsi les sept volumes des œuvres de Jean Meckert déjà parus dans la collection « Arcanes ».

Ce roman, aussi original que particulier, se déploie dans deux dimensions, la première est celle du Paris de la Libération et de l’après-guerre où des personnages issus des classes populaires se débattent dans une situation économique et sociale difficile. La seconde est insérée dans le corps du roman sous la forme d’un roman d’anticipation écrit par Marcel, l’un des protagonistes du livre. Le titre de ce texte, La Ville de plomb, est, de façon assez énigmatique, celui que Meckert a choisi p

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous