Propriétés privées, nouvelles de Lionel Shriver

Épures de battements de vie

Publié le 16 avril 2020 à 19:02

Avec Les Mandible : Une famille, 2029-2047, Lionel Shriver parlait du présent des États-Unis en se projetant dans le futur, narrait les pérégrinations d’une famille qui a basculé de l’opulence à la débâcle. Au lieu de discourir sur l’économie, terme qu’elle juge abstrait, elle a préféré se centrer sur l’argent qui, nécessité première, est devenue fin dernière. Cette année, elle fait paraître un recueil de douze nouvelles qui affouillent le désir irrépressible de possession, opérant une fois encore un

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Littérature Les coups de cœur de Violaine Vanoyeke

Quelle belle et exemplaire épopée que celle du couple Paul et Line Callens, rejoint par le frère de Paul, « Monsieur Jean », qui retrace l’achat, l’extension et la modernisation de la librairie Le Furet du Nord. Née à Lille, cette petite librairie de 1920 a été rachetée par Paul Callens en 1950. De 20 (...)

Culture à la maison La case mélancolie

Vérifiez, elle se trouve bien sur l’attestation de déplacement dérogatoire. C’était un temps béni nous étions sur les plages Va-t’en de bon matin pieds nus et sans chapeau Et vite comme va la langue d’un crapaud L’amour blessait au coeur les fous comme les sages Ainsi chantait Apollinaire à (...)

France-Cuba Une pétition contre le blocus

L’association France-Cuba a lancé une pétition pour la levée du blocus de Cuba par les États-Unis.
S’inscrivant dans le contexte de la pandémie du Covid-19, « nous ne pouvons admettre, dans ces temps difficiles où le maître mot est “solidarité”, lit-on dans le texte, qu’il existe des blocus politiques et (...)

Boeing fait appel au volontariat... pour partir

Il y a d’abord eu le double accident du 737-MAX 8 (346 morts). Il y a maintenant la crise du coronavirus qui n’épargne personne. Après un début d’année sans aucune commande, le constructeur aéronautique américain anticipe sur un choc durable et profond en sortie de pandémie. Sans préciser le nombre de (...)

A la Une :

Déconfinement Comment bien porter un masque ?

Le port du masque est désormais obligatoire dans certains lieux publics, notamment dans les transports, mais aussi dans les magasins, chez le médecin, sur le lieu de travail, etc. Voici comment bien porter un masque pour se protéger et protéger les autres.
Comment porter un masque chirurgical en (...)

Lire aussi :