Littérature

Le ravissement de Judith W.

par JEROME LEROY
Publié le 11 septembre 2020 à 16:13 Mise à jour le 14 septembre 2020

Dans Le Jour où la dernière clodette est morte, des textes brefs et sensibles de Judith Wiart composent une autobiographie dont le réalisme est la forme la plus accomplie de la poésie.

Le Jour où la dernière clodette est morte de Judith Wiart est un livre court mais dont l’effet se fait sentir longtemps. Il est tranquillement inclassable puisqu’il ne s’agit pas d’un roman, ni d’un recueil de nouvelles, ni d’un recueil de poèmes, même si certains textes sont scandés et que la prose se rythme parfois en manière de versets.

Le Jour où la dernière clodette est morte
Le Jour où la dernière clodette est morte

Judith Wiart, éditions le
Clos Jouve, avril 2020, 100 pages, 19
€(+ 5€ de frais de port). N’hésitez pas à commander directement sur le site de
l’éditeur ou auprès de votre libraire indépendant.

Les cigarettes en chocolat Jacquot

Apparemment, ce livre parle de Judith Wiart. Judith Wiart enfant, Judith Wiart adolescente, Judith Wiart pr

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous