« Dictionnaire amoureux du Nord »

Miroir, mon beau miroir…

par LEDUC ALAIN
Publié le 29 décembre 2018 | Mise à jour le 10 janvier 2019

Jean-Louis Fournier (photo ci-contre), né à Calais, est écrivain, humoriste et réalisateur de télévision. Il est l’auteur de nombreux livres, parmi lesquels La Grammaire française et impertinente, Ma mère du Nord ou, plus récemment, Mon autopsie.
Il nous livre aujourd’hui un Dictionnaire amoureux du Nord. (Il faut ici entendre « Nord » au sens large, incluant les anciens départements constitutifs des nouveaux « Hauts-de-France ».)

Traitant non seulement de villes, Amiens, Arras, Compiègne, Laon, Valenciennes, etc., l’ouvrage fait la part belle à des peintres, des sculpteurs, des écrivains. Camille Corot, Rémy Cogghe, Pharaon de Winter, Henri Matisse, Marcel Gromaire, Félix Labisse, Édouard Pignon, Eugène Leroy, et même Augustin Lesage, figure majeure de l’art brut dont on trouve les œuvres au LaM, le musée d’art contemporain, d’art moderne et d’art brut de Villeneuve-d’Ascq – l’entrée « LaM »

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

A la Une :

EUROPÉENNES Des candidats à l’écoute du terrain

« Depuis le meeting de Marseille, le 5 février, c’est mieux. Ça a donné la patate. Beaucoup de candidats ont retrouvé la pêche. » Ian Brossat, tête de la liste PCF aux élections européennes, mesure le bon accueil rencontré dans les médias et sur le terrain, à près de cent jours du scrutin. Il participait à (...)

Lire aussi :