Les vies de Maria de Hanna Krall

Sur les sentiers de la mémoire

Publié le 31 juillet 2020 à 16:47

Dans la Pologne occupée par les Allemands, un couple accepte d’être parrain d’une fillette juive, le baptême pouvant lui éviter la mort. Au dernier moment, profondément catholique, il se rétracte, ne voulant pas mentir à l’église sous le regard de Dieu.La petite fille et sa mère se retrouvent dans la rue... Disparues, cachées ailleurs, dénoncées ? Cette histoire véridique, Hanna Krall la raconte au cinéaste Krzysztof Kieslowski qui n’y croit pas, l’adapte à sa fa

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Littérature jeunesse Notre sélection de livres pour enfants

> Au bois dormant
Une fillette accompagnée de son chien entre dans la forêt et joue au marchand de sable, invitant les animaux soit à s’endormir jusqu’au lendemain (élan, faon, renard, lapin écureuil, pivert), soit à hiberner (ours, tortue) ou à migrer (colibri). Ayant souhaité bonne nuit, elle (...)

Littérature Laurent Petitmangin, romancier social et sensible

Ce qu’il faut de nuit de Laurent Petitmangin fait parler un père dans une Lorraine oubliée et frappée de plein fouet par une crise qui dure depuis deux générations.
Ce qu’il faut de nuit est le premier roman de Laurent Petitmangin, 55 ans, et nouveau venu sur la scène littéraire. Avant même sa (...)

Philippe Allienne Polémique, polémique...

La polémique autour des livres, pendant le confinement, peut aisément se comprendre. Inter- dire la lecture alors qu’est fermé l’accès aux loisirs, aux bistrots, aux restaurants, etc. conduit certainement à un état d’angoisse et de stress. D’autant que ce confinement version automne-hiver n’est (...)

Little Nemo de Frank Pé Ouvrir les paupières du rêve

En 1905, Winsor McCay créait pour le New York Herald un petit garçon nommé Little Nemo qui chaque nuit vivait des aventures, les unes merveilleuses, d’autres quelque peu angoissantes. C’est la fille du roi Morphée qui l’invitait au Pays des Songes d’où le tirait un réveil brutal. Le dessinateur fit (...)

Lire aussi :