Papa de Régis Jauffret

Vestiaire de l’enfance

par ALPHONSE CUGIER
Publié le 24 janvier 2020 à 19:05

Soif de père, rêve de père... Si loin et devenu si proche. En 2018, Régis Jauffret regarde à la télévision un documentaire sur la police de Vichy. Brutalement, quelques images le bouleversent, il voit son père sortir menotté entre deux membres de la Gestapo de la maison où il a vécu enfant à Marseille dans les années 1940. Ni ce père, qui est décédé en 1987, ni ses proches, n’ont évoqué cet événement. Pourquoi ce silence ? Alfred fut-il un résistant, a-t-il parlé, trahi

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Albert Uderzo L’autre père d’Astérix est parti

Mort dans la nuit de lundi à mardi suite à un infarctus, Albert Uderzo aurait eu 93 ans dans un mois. Dessinateur d’Astérix, il disparaît 42 ans après son ami et compère, le scénariste René Goscinny. Ils s’étaient rencontrés en 1946, avenue des ChampsElysées, dans les bureaux de la World Press, (...)

Covid-19 Vers un traitement pour le Covid-19 ?

Avertissement

Alors que les sommités scientifiques se déchirent, sur fond d’intrigues politiciennes, notre journal ne souhaite pas entrer dans ce pugilat. La polémique n’a pas de sens face au nombre de vies humaines en jeu. Nous invitons nos lecteurs à conserver leur plus grand bon sens pour se (...)

Littérature Jean-Christophe Bailly à l’épreuve du visible

Depuis deux décennies, un discours dominant s’est installé, celui d’un déferlement d’images : télescopage généralisé et bombardement cathodique dont se nourrit le téléspectateur habitué à l’omniprésence de ce scintillement. Jean-Christophe Bailly refuse cette affirmation qui n’est animée que par une compulsion (...)

Confinement Comment continuer à se cultiver chez soi ?

Avant même le confinement général décrété en début de semaine, les activités culturelles étaient déjà les premières impactées par le Coronavirus. Subissant de plein fouet les interdictions des rassemblements de 5 000, 1 000, 100, 50 personnes, puis les rassemblements tout court, le monde du spectacle tout (...)

A la Une :

Coronavirus Appel au don du sang

En ces temps de crise sanitaire sans précédent, nos concitoyens malades ont toujours besoin de vos dons du sang. Malgré le confinement mis en place, les Français sont autorisés à se rendre dans l’Établissement français du sang (EFS) le plus proche de son domicile pour y donner son sang (sous réserve (...)

Coronavirus Soutenez les personnels de santé

Pour faire face à cette épidémie sans précédent, les personnels soignants, déjà éprouvés par des conditions de travail difficiles et des moyens insuffisants, sont en première ligne pour nous soigner et nous protéger. Ce sont aussi les premiers à être infectés par la maladie.

Afin de les remercier et leur (...)

Lire aussi :