Médias

Le Conseil de déontologie journalistique et de médiation divise toujours la profession

par Justine Frémy
Publié le 7 février 2020 à 13:16

Mardi 4 février le Club de la presse Hauts-de-France accueillait Patrick Eveno, président du Conseil de déontologie journalistique et de médiation (CDJM), qui venait présenter le fonctionnement de cet organe de régulation de la presse nouvellement créé. Malgré l’intérêt affiché de cette initiative, les raisons de se montrer sceptique persistent.

Après des années de réflexion autour de la création d’un « conseil de la presse », d’abord au sein de l’Association de préfiguration d’un conseil de presse (APCP) créée en 2006, puis de l’Observatoire de la déontologie de l’information (ODI) lancé lors des Assises du journalisme à Poitiers en 2011, la France s’est finalement dotée, le 2 décembre dernier, d’un Conseil de déontologie journalistique et de médiation (CDJM). Tout en déplorant l’absence des grands médias régionaux tels que La Voix du Nord ou France 3 Hauts-de-France lors de cette réunion, Patrick Eveno, président du bureau fraîchement élu, le 14 janvier dernier, est reven

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Balkany sur BFM

La prison, c’est moche pour tout le monde. Le Gilet jaune, le syndicaliste, l’antifa, le petit délinquant. Même pour Balkany. Qu’il soit mis en liberté pour mesure de santé, comme d’autres, finalement, cela est de l’ordre de la justice, que ça nous plaise ou non. Mais ce qui devient proprement (...)

Cette peur qui rend bête

La presse, parfois, donne toutes les raisons de faire peur, de nous mettre en émoi, de nous déstabiliser. Par exemple, ce simple titre interrogatif de La Voix du Nord de ce 5 février : « Coronavirus. La communauté asiatique stigmatisée ? »

On se demande bien, en effet. Heureusement, l’article (...)

Expression Jean-Michel Delambre et l’après-Charlie

Présent au 3ème salon du livre de Lille, le 25 janvier, le dessinateur de presse Jean-Michel Delambre (Le Canard Enchaîné), journaliste et écrivain, dédicaçait ses dessins de presse, livres pour enfants et nouvelles. Cet ancien professeur de lettres et arts plastiques porte un regard lucide et acéré (...)

Encore un mauvais coup contre les enseignants

Rien ne va décidément plus dans l’Éducation nationale. Si elle est peu médiatisée, une pétition circule actuellement pour soutenir le réseau Canopé menacé de démantèlement.

Canopé, c’est le Réseau de création et d’accompagnement pédagogique qui a pris la succession du Centre national de documentation (...)

A la Une :

Lire aussi :