© SquareOne Entertainment

Deux films inspirés de faits réels à voir cette semaine

par MICHELE LOTH
Publié le 2 avril 2021 à 16:29

> La femme au tableau
Le film de Simon Curtis est une leçon d’histoire dédiée aux combats de familles d’origine juive spoliées par le pouvoir nazi, des familles qui cherchent à retrouver les biens qui leur ont été confisqués. Tel est le cas de Maria qui fait appel à un avocat pour que le plus grand musée de Vienne lui rende un tableau de Gustav Klimt dont elle assure qu’il appartenait à sa famille.
Cette histoire vraie, reconstituée avec précision et mise en scène de manière démonstrative, est une chronique judiciaire qui va au-delà des faits objectifs pour entrer dans l’intimité de la vie de Maria, attachée à la reconnaissance des souffrances vécues par les siens. L’interprétation de Helen Mirren et celle de Ryan Reynolds valorisent une réalisation de facture classique qui porte un regard sur la douleur des victimes du régime nazi confrontées aux souvenirs de leurs bonheurs brisés par la haine. Dimanche 4 avril à 20 h 55 sur Arte.

Découvrez l’incroyable histoire d’un facteur qui a passé 33 ans à construire un palais gigantesque pour sa fille dans la Drôme.
© SND

> L’incroyable histoire du facteur Cheval
Incroyable est le mot qui convient à l’histoire un peu sidérante du facteur Joseph Ferdinand Cheval qui a vécu à la fin du XIXe siècle. Suite à la naissance de sa fille Alice, le facteur Cheval décide de lui offrir un « Palais idéal ». Il lui faudra 33 ans pour construire un palais aux formes inattendues et surréalistes que l’on peut visiter à Hauterives.
Ce biopic mis en scène par Nils Tavernier doit en grande partie sa réussite à l’interprétation de Jacques Gamblin. Regarder le film est lié à la curiosité qui nous pousse à comprendre les motivations d’un homme qui, « pour distraire ses pensées », a construit, pierre par pierre, un « palais féérique », une œuvre inattendue et monumentale aujourd’hui reconnue comme œuvre d’art. Lundi 5 avril à 21 h 05 sur France 3.