Quelques séries télé à voir ou revoir

Publié le 12 février 2021 à 17:27
  • En thérapie est inspirée par la série israélienne « BeTipul » et adaptée à la société française dans le contexte post- attentat contre le Bataclan. La série débute à l’automne 2015 dans le cabinet du psychanalyste Philippe Dayan qui reçoit cinq patients dont on suit les séances d’une demi-heure durant 35 épisodes. Cette série exceptionnelle qui pose de nombreuses questions individuelles ou collectives crée un suspense quasi addictif sur les tenants et les aboutissants d’une exploration

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Télévision Deux films à voir cette semaine

> 3 cœurs Le film de Benoît Jacquot a été perçu comme « un thriller sentimental » mettant en scène « trois cœurs » qui se rencontrent, se perdent, se retrouvent dans des conditions déconcertantes. Marc est sur les quais d’une gare où il rencontre Sylvie. Ils parlent toute la nuit et promettent de se revoir (...)

Télévision C’est au programme à la TV cette semaine

> Les carnets de Max Liebermann La série diffusée sur France 3 est inspirée des romans publiés par le psychologue clinicien Frank Tallis et scénarisée par Steve Thompson, un des auteurs de la série Sherlock. L’acteur Matthew Beard interprète le rôle d’un jeune médecin psychiatre qui s’intéresse (...)

Cinéma Deux films à ne pas manquer ce dimanche

> There will be blood (Le sang de la terre)
En 2008 étaient attribués l’Oscar et le Golden Globe du meilleur acteur à Daniel Day-Lewis pour la qualité de son interprétation dans There will be blood, un film réalisé par Paul Thomas Anderson, un réalisateur qui a enthousiasmé la très grande majorité des (...)

A la Une :

Bruaysis 18 mois d’inéligibilité pour Bernard Cailliau

En 2017, Bernard Cailliau imaginait succéder à son mentor Serge Janquin (PS), sur les bancs de l’Assemblée nationale. Trois ans plus tard, l’ancien maire de Labuissière rêvait d’accéder au fauteuil majoral de Bruay-La-Buissière. Par deux fois, Ludovic Pajot et le Rassemblement national ont réduit ses (...)

Lire aussi :