La section PCF des deux Vallées a diffusé le communiqué du PCF aux portes de l'usine ce jeudi.© Jacques KMIECIAK
Chômage partiel à Arc France

Des nuages à l’horizon

par JACQUES KMIECIAK
Publié le 9 septembre 2022 à 16:28

Le chômage partiel et l’arrêt prochain de fours suscitent des inquiétudes à Arc France. Armés de propositions, les parlementaires communistes Cathy Apourceau et Fabien Roussel iront à la rencontre des salariés de ce géant de la verrerie, à Arques le 3 octobre prochain.

En 2022, Arc France réalisait «  son meilleur premier semestre depuis plus de sept ans  », selon sa direction. Au 1er septembre, l’Américain Dick Cashin, unique actionnaire du leader mondial des arts de la table, plaçait cependant en chômage partiel 1 600 salariés des professions « supports » deux jours par semaine jusqu’à la fin de l’année. Les raisons affichées ? La hausse des factures énergétiques et l’ «  impossibilité de répercuter l’entièreté de nos surcoûts au marché ». Ce mardi, le groupe a confirmé la sentence en comité social et économique (CSE) extraordinaire et annoncé l

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous