DR
Hordain

Des salariés de Stellantis à Hordain en grève pour le pouvoir d’achat

par Nadia DAKI
Publié le 23 septembre 2022 à 10:35

C’est dans un contexte de rentrée difficile financièrement que des salariés du fabricant de véhicules utilitaires Stellantis à Hordain ont décidé de se mettre en grève à l’appel de la CGT. Ils réclament une augmentation générale des salaires pour pouvoir notamment faire face à l’inflation.

En grève depuis le 16 septembre, les salariés de Stellantis, ex-Sevelnord, à Hordain ont décidé de poursuivre leurs actions. « Nous sommes déterminés à poursuivre le mouvement, indique Franck Théry, secrétaire général CGT. La semaine dernière, il y a eu un arrêt total de la production avec jusqu’à 200 salariés en grève. Mais financièrement, cela va être compliqué de maintenir la grève jusqu’au 27 septembre, date à laquelle le CE central va se réunir à Paris.  » Depuis le début de semaine, des débrayages sectoriels ont lieu, avec un minimum d’arrêt de travail de deux heures par jour. « Nous réclamons une augmentation générale des salaires de 400 euros, une prime défiscalisée à hauteur de 6000 euros dans le cadre du maintien du pouvoir d’achat. Le groupe PSA auquel Stellantis appartient a dégagé 8 milliards d’euros de bénéfice au premier semestre et 13 milliards d’euros sur l’année 2021. Ce n’est pas normal que nous, salariés, nous nous retrouvons à découvert à la fin du mois, notamment à cause de l’inflation », estime Franck Théry. Il a un temps été évoqué le déblocage par anticipation de la prime d’intéressement et de la participation au bénéfice. «  Mais c’est de l’enfumage, tacle le syndicaliste. 90 à 95 % des salariés de Hordain n’épargnent pas. Ce qui veut dire que pour eux, c’est zéro euro supplémentaire. »

Des conditions de travail jugées plus pénibles

L’a

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous