© Marc Dubois
Ubérisation

La CGT encourage les livreurs à vélo à s’organiser

Publié le 21 avril 2022 à 21:48

Précarité, pénibilité du travail, travail dissimulé, dangerosité (un jeune livreur est mort écrasé à Lille le 11 janvier)… la condition des livreurs à vélo pour les plateformes numériques ne peut plus durer. La CGT tente de persuader la profession de s’organiser pour faire valoir les droits de ces travailleurs.

Ce mardi 19 avril, le tribunal judiciaire de Paris a suivi les réquisitions du Parquet contre la plateforme Deliveroo France. Celle-ci a été condamnée à payer une amende de 375 000 euros et deux de ses ex-dirigeants ont été condamnés à un an de prison avec sursis. Elle devra également verser 50 000 euros de dommages et intérêts à chacune des cinq organisations syndicales qui s’étaient protées partie civile pour « préjudice moral ». Il s’agit de la CGT, d’Union solidaires, SUD commer

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous